Préparer son séjour

Préparer son séjour

Passeport & Visa

Obligation de posséder un passeport en cours de validité d’au moins 3 mois.

Aucun visa n’est exigé pour les ressortissants de l’Union européenne.

A l’entrée sur le territoire marocain, un cachet d’entrée doit être tamponné sur le passeport par les services de police.

La durée du séjour est limitée à 3 mois. Une demande de prolongation peut être effectuée auprès du bureau des étrangers du Commissariat principal du lieu de séjour, au moins 2 semaines avant l’expiration du délai initial de validité inscrit sur le passeport.

Pour un séjour au-delà de la période des 3 mois, il devient nécessaire d’obtenir un titre de séjour. L’obtention d’un tel titre de séjour est soumise à des garanties de ressources financières.

Vaccins

Aucune vaccination n’est exigée par les autorités pour les voyageurs en provenance d’Europe.

Certains vaccins sont néanmoins utiles pour la protection individuelle du voyageur : être à jour pour les vaccinations recommandées en Europe pour tout le monde : tétanos, polio, diphtérie, hépatite B.

Douanes

Le non-résident au Maroc peut importer en franchise, sans déclaration et sans formalités, les objets suivants :

– Effets vestimentaires personnels en cours d’usage.

– Du tabac (200 cigarettes, ou bien 100 cigarillos, ou 25 cigares, ou 250 grammes d’assortiment de ces produits).

– Des boissons alcoolisées (une bouteille de vin d’un litre, une bouteille de spiritueux d’un litre ou un autre alcool de même contenance).

– Des bijoux, des parfums et de l’eau de toilette (un flacon de parfum 150 ml, un flacon d’eau de toilette 250 ml.

– Des souvenirs, cadeaux etc…, dans la limite d’une valeur globale de 2000 DHS.

– Appareil photographique, caméscope, paire de jumelles ou lecteur de disques.

– Magnétophone, radio, téléviseur portatif, caméra, machine à écrire ou à calculer, micro-ordinateur portatif, téléphone mobile.

– Engin et équipements sportifs.

– Instrument de musique portable.

– Les cycles à pédales (bicyclettes, tandems, y compris les cycles à moteurs auxiliaires).

Le non-résident est tenu de réexporter ces objets à la fin de son séjour. Ces dispositions ne concernent pas les étudiants ou les commerçants ambulants.

Voiture

Les permis de conduire de l’Union européenne sont acceptés.

Pour voyager au Maroc avec sa voiture, il faut avoir la carte grise du véhicule et une assurance internationale valide. Il est possible de souscrire une assurance à l’entrée du territoire marocain. Si la carte grise du véhicule n’est pas au nom d’un des conducteurs, vous devez vous munir d’une attestation de prêt de la part du titulaire.

Les services de la douane délivre un permis d’importation temporaire du véhicule d’une validité maximale de 6 mois et le numéro d’immatriculation est mentionné sur le passeport. Au terme des six mois, si le véhicule n’est pas ressorti du Maroc, il doit être dédouané, et ce même en cas de vol du véhicule, ou encore d’accident et de départ pour la casse. Dans ce dernier cas uniquement la taxe de dédouanement s’élève à 15% de la valeur de la taxe normale. Le taux de dédouanement est basé sur la valeur neuve à l’achat. Le site officiel de la douane marocaine permet de calculer le coût du dédouanement d’un véhicule : www.douane.gov.ma

Pour les remorques, les caravanes et les bateaux à moteur, les douanes exigent un carnet de passage en douane. Il est conseillé également de se munir du carnet de camping-caravaning international.

Voyager avec un animal

Pour passer la frontière avec un animal domestique, il faut être muni de certificat de bonne santé de moins de 10 jours et d’un certificat antirabique valide de moins de six mois.

Au retour en Europe, et si il n’est pas possible de le produire, votre animal sera mis en quarantaine.

Argent

La monnaie marocaine est le Dirham marocain.

En date du 1er juillet 2019, 1 euro valait 10,79 Dirhams marocains (MAD).

Le Dihram n’est pas convertible : il est strictement interdit d’importer ou d’exporter des dirhams.

Dans les zonez rurales comme dans les souks, les petites sommes sont parfois données en riels (1 dirham = 20 riels, 1 riel = 5 centimes marocains).

Il est souvent possible de payer en euros notamment dans certains hôtels ou auprès de certains magasins spécialisés pour les touristes.

Toutes les grandes banques et la plupart des hôtels ont un bureau de change.

Les billets de banque en euros sont acceptés dans tous les bureaux de change. Ils doivent impérativement être en bon état, sinon ils sont refusés.

Les chèques de voyage ne sont pas systématiquement acceptés par toutes les banques. Se munir d’une photocopie de la preuve d’achat et présenter son passeport.

Les cartes de paiements sont acceptées dans la plupart des établissements touristiques (hôtels, restaurants, magasins, mais rarement dans les stations-service). Certains commerçants et hôteliers vous taxeront néanmoins si vous voulez payer avec votre carte. En fait, ils vous font payer leurs frais car ils doivent téléphoner au centre de Casablanca ou de Rabat pour s’assurer que votre compte n’est pas sur une liste rouge. L’opération est toutefois devenue indispensable.

Aujourd’hui, les terminaux électroniques de paiement se sont généralisés.

Découvrir la région Sud Est du Maroc