La palmeraie de Skoura avec à l'horizon les montagnes enneigées du Haut Atlas

L’oasis de Skoura est irriguée par des canaux souterrains

Skoura, c’est un oasis, le plus vaste de la région d’Ouarzazate. La population de Skoura vit donc principalement de l’agriculture. La pénurie des eaux de pluie a engagé les habitants de la palmeraie depuis les temps très anciens à élaborer un système ingénieux d’irrigation dénommé khettara constitué par une galerie souterraine de canaux destinés à la captation de l’eau depuis les flancs de montagnes voisines en vue de sa distribution jusque vers les jardins familiaux de la palmeraie. Ces galeries drainantes constituent ainsi une source d’eau constante et régulière pour l’irrigation des champs en toute saison.

Système de gestion de l'eau sous forme de Khettara

Cette technique des khettaras est considérée comme l’un des plus vieux systèmes d’irrigation. On retrouve les premières traces de son utilisation dans la Perse antique il y a 3 000 ans. En Afghanistan on les appelle kiraz, en Iran quanat, en Algérie on les nomme fouggara, au Maroc khettara, au Yemen aflaj, en Chine karez, en Syrie kanawat.

Un puits de contrôle de l'eau dans le Khettara de Skoura

En savoir plus : La palmeraie de Skoura, l’oasis par excellence

Partenaires Sudestmaroc.com

Pour diffuser une annonce promotionnelle
sur votre entreprise merci de nous contacter
via le formulaire disponible
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend